top of page
  • Facilit&CO

Les Coopératives Citoyennes d'Énergie. Ou comment redéfinir le paysage énergétique et économique.

Dernière mise à jour : 18 oct. 2023

Avertissement : il ne s'agit pas ici d'envisager les coopératives citoyennes d'énergie comme une alternative à un réseau électrique géré à l'échelle nationale/européenne. Cela dit, ces dernières ont leur rôle à jouer sur les questions de la sortie des énergies fossiles et de la souveraineté énergétique.


Est-il nécessaire que la production d'énergie demeure exclusivement entre les mains des géants de l'industrie énergétique ? Loin de là ! À travers la formation de coopératives de production d'énergie, les citoyens ont le pouvoir d'initier un changement profond en reprenant les rênes de leur économie et de leur approvisionnement énergétique.





De nos jours, une idée gagne du terrain à l'échelle mondiale : celle de permettre aux citoyens de prendre en main la production, la détention et les avantages de l'énergie renouvelable. Cette montée en puissance des coopératives citoyennes dans le secteur énergétique témoigne d'une évolution significative vers une décentralisation de la production d'énergie et d'une transition vers des sources plus propres et durables. Que nous réserve cette nouvelle vague d'initiatives citoyennes dans le domaine de l'énergie renouvelable ? À travers des exemples concrets de différentes régions, découvrons comment ces projets redéfinissent la façon dont nous abordons notre approvisionnement énergétique.


Mais avant tout, qu'est-ce qu'une coopérative citoyenne ?

Une coopérative citoyenne d'énergie renouvelable est une initiative où des citoyens se réunissent en collaboration avec des acteurs locaux, tels que les collectivités locales et les entreprises, dans le but de contribuer de manière concrète à la transition énergétique. Ces coopératives suivent quatre principes d'action clés :

  • Développer les énergies renouvelables : Les coopératives citoyennes d'énergie renouvelable s'engagent à promouvoir les sources d'énergie propres et durables, telles que le solaire, l'éolien, l'hydraulique, le biogaz, etc. Elles cherchent à impliquer le plus grand nombre possible d'acteurs locaux dans cette transition énergétique.

  • Développer l'économie locale : Ces coopératives favorisent l'économie locale en privilégiant des fournisseurs et des partenaires situés dans la région. Cela contribue à renforcer l'activité économique de la communauté locale et à créer des emplois dans le secteur des énergies renouvelables.

  • Décider collectivement : La gouvernance au sein de ces coopératives est ouverte, démocratique et participative. Chaque membre a la possibilité de participer à la prise de décision, garantissant ainsi que chaque voix compte dans les choix importants liés aux projets d'énergie renouvelable.

  • Faire preuve de solidarité : Outre leur rôle dans le développement des énergies renouvelables, ces coopératives s'engagent également dans des actions de sensibilisation et de lutte contre la précarité énergétique. Elles cherchent à aider les membres de la communauté qui sont vulnérables sur le plan énergétique en leur fournissant un accès à des solutions énergétiques durables et abordables.

Les coopératives citoyennes d'énergie renouvelable sont des acteurs importants de la transition vers un avenir énergétique plus durable, en mobilisant la communauté locale, en favorisant l'économie régionale et en promouvant une gouvernance démocratique et participative.



Le cas Allemand : Le pouvoir des Coopératives Citoyennes

En Allemagne, considéré comme l'un des pays pionniers des énergies renouvelables citoyennes, les coopératives jouent un rôle de premier plan dans la transition énergétique. Et pour cause, entre 2000 et 2016, les initiatives liées à l'énergie citoyenne ont contribué à hauteur de 42 % des nouvelles capacités de production d'électricité à partir de sources renouvelables qui ont été raccordées au réseau. Cette contribution équivaut à plusieurs dizaines de gigawatts de puissance électrique ajoutée. Cette approche décentralisée permet aux citoyens de participer activement à la production d'énergie verte tout en renforçant leur contrôle démocratique sur le système énergétique. Attention tout de même, les chiffres sont à nuancer ; puisque contrairement à la France où sont considérés coopératives citoyennes, les seules opérations collectives portées par des citoyens et/ou des collectivités autour d’une gouvernance partagée, l'Allemagne, on va y inclure la totalité des installations détenues par des particuliers. Une installation photovoltaïque de quelques kilowatts posée sur le toit d’une résidence individuelle entre donc pleinement dans le champ de l’énergie citoyenne. En savoir plus.

Un mouvement mondial en expension

Cette tendance ne se limite pas à l'Allemagne. Au Japon, par exemple, l'entreprise Fujino Electric a inspiré plus de 40 groupes locaux à lancer leurs propres entreprises d'énergie. En France, en 2015, l'ADEME recensait 165 projets d'énergie renouvelable participatifs, dont 36% étaient en exploitation. En 2018, 270 projets étaient en cours de fonctionnement ou de construction, avec le soutien d'Énergie Partagée. En Belgique, de nombreuses initiatives de Transition s'impliquent dans des coopératives d'énergie. En 2016, Ecopower, la plus grande coopérative du pays comptait 50 000 sociétaires et possédait une capacité installée de 100 MW, soit 3% de la capacité totale de la Wallonie.


L'enjeu du contrôle démocratique et de l'engagement communautaire

L'essor des coopératives citoyennes dans le domaine de l'énergie renouvelable raconte une histoire captivante. Ces initiatives offrent un potentiel important pour accroître le contrôle démocratique, partager équitablement les bénéfices et impliquer activement les communautés locales. En décentralisant la production d'énergie renouvelable, ces projets permettent aux citoyens de devenir des acteurs du changement, d'initier des transformations culturelles et infrastructurelles, et de favoriser l'adoption de modes de vie plus durables.




Des exemples au Royaume-Uni

Prenons le Royaume-Uni comme exemple. Depuis 2008, plus de 5 000 groupes locaux ont lancé des programmes de production d'énergie. Parmi eux, des initiatives de Transition telles que Hassocks, Hurstpierpoint, Keymer, Ditchling Transition ont créé HKD Energy. Ce projet a permis l'installation de 307 panneaux solaires, générant 80 000 kWh d'électricité par an et réduisant les émissions de 42 tonnes de CO2 annuellement. De plus, 100 500 £ de parts ont été cédées aux habitants de la région, dont 83 % habitent à moins de 6 km de l'école autour de laquelle ont été installés les panneaux.

Bath&West Community Energy : Un Modèle de Coopérative Solide

Une autre histoire inspirante nous vient de Bath&West Community Energy, issue de Transition Bath et Transition Corsham. Cette coopérative a installé 3 MW de panneaux solaires pour alimenter des projets locaux de production d'énergie. De plus, elle a apporté son soutien à d'autres coopératives citoyennes dans l'installation de 3 MW supplémentaires, tout en aidant d'autres groupes à mettre en place 10 MW de capacité photovoltaïque. Avec un investissement citoyen de 10 millions £, Bath&West Community Energy a redistribué 65 000 £ de bénéfices ces deux dernières années, contribuant ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la lutte contre la pauvreté.

Brixton Energy : Éclairer l'Avenir avec la Transition Énergétique

L'histoire de Brixton Energy, issue de Transition Town Brixton, illustre également la puissance des coopératives citoyennes. Ayant installé 13 424 kW solaires en trois programmes, cette initiative a levé 182 000 £ lors de trois ventes de parts de coopérateurs. Les émissions de CO2 ont été réduites de 1275 tonnes grâce à cette production solaire, tandis que 290 heures de travail bénévole ont été investies dans le projet. Brixton Energy 4 est en cours de planification pour apporter l'électricité solaire à Electric Avenue, la première rue commerciale éclairée de Londres, marquant ainsi une étape importante dans le paysage urbain.

L'Énergie Citoyenne comme vecteur de liens sociaux

Ces initiatives ne se contentent pas de produire de l'énergie propre. Elles favorisent la création de liens sociaux, stimulent les conversations et les amitiés nouvelles. Elles révèlent que les changements nécessaires pour une transition énergétique réussie sont à portée de main, à l'échelle locale. Des projets comme Bath&West Community Energy et Brixton Energy montrent comment les citoyens peuvent agir collectivement pour créer des impacts significatifs sur le plan environnemental et social.





En conclusion :

L'émergence des coopératives citoyennes d'énergie renouvelable raconte une histoire de démocratie énergétique en action. Ces initiatives démontrent que la décentralisation de la production d'énergie est non seulement possible, mais qu'elle est essentielle pour atteindre nos objectifs de décarbonisation. En participant à ces projets, les citoyens deviennent des agents du changement, transformant les défis environnementaux en opportunités de renforcer les liens communautaires et de créer un avenir plus durable pour tous.


Et maintenant ?

Facilit&CO accompagnent les porteurs et porteuses de projets de coopératives citoyennes d'énergie en région Loire Atlantique. Nous sensibilisons aux enjeux écologiques, mobilisons la communauté à travers l'organisation d'évènements ludiques et festifs, animons des ateliers de co-construction citoyens, facilitons les interactions et apportons soutien et conseil à toutes les étapes clés du projet.



23 vues0 commentaire

Comments


bottom of page